Guinée : Alpha Condé sou bonne garde

L’ancien président Alpha Condé a été transféré à la résidence de son épouse, en proche banlieue de Conakry selon un communiqué du Comité national de rassemblement pour le développement (CNRD) lu lundi dernier à la télévision publique. Depuis qu’il a été renversé par un coup d’État le 5 septembre dernier, Alpha Condé était gardé «en lieu sûr», par des militaires.  Alpha Condé bénéficie d’un «traitement digne de son rang sans aucune pression internationale», insiste le CNRD.

Selon plusieurs sources, Alpha Condé a été transféré du Palais Mohamed V au domicile de l’ex-Première dame, dans la nuit de dimanche à lundi. Dans cette résidence, située en proche banlieue de Conakry, l’ancien président bénéficie de plus d’espace. Cette maison était jusque-là vacante. Elle est désormais surveillée par deux véhicules blindés des forces de sécurité.

Changement de lieu, mais les conditions n’ont pas tellement varié : Alpha Condé a toujours droit aux services de son cuisinier, accès à son médecin personnel, mais pour le reste, les restrictions restent nombreuses. Il n’a pas le droit de sortir et n’a toujours pas accès à un téléphone, indique un de ses conseillers.

Depuis le 5 septembre, le CNRD a exprimé à plusieurs reprises sa frilosité à l’idée de libérer Alpha Condé. Certaines sources invoquent notamment les «capacités de nuisance» de l’ancien président. Alors pourquoi le transférer maintenant ?