Ukraine : Washington maintient sa position

Les États-Unis ont fourni une réponse écrite aux demandes russes de garanties pour sa sécurité, dont le rejet de l'adhésion de l'Ukraine pays à l'Otan. Le secrétaire d’État Anthony Blinken a évoqué ce document en conférence de presse, hier mercredi.

La position américaine n'a pas bougé d'un iota. Elle est désormais inscrite noir sur blanc. Dans une lettre très attendue remise par l'ambassadeur américain au ministère russe des Affaires étrangères, Washington réaffirme sa détermination «à maintenir et défendre la souveraineté et l'intégrité territoriale de l'Ukraine, et le droit des États à choisir leurs propres dispositions de sécurité et leurs alliances», a martelé le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken devant la presse. La lettre réaffirme « que nous défendons le principe de la porte ouverte à l'Otan », a-t-il ajouté.

Les États-Unis adressent donc un non ferme à la demande de Moscou de retrait de l’Otan des pays de l’Est, comme la Bulgarie, la Roumanie ou encore les pays baltes. Une demande que les Américains considèrent inacceptable. Une fois de plus, l’administration américaine explique que sa position sur les tensions en cours a été totalement coordonnée avec ses alliés et ses partenaires. De la même manière, Antony Blinken a réitéré avec force les avertissements occidentaux d'une riposte sans précédent contre la Russie en cas d'invasion de l'Ukraine.