Les soins palliatifs

 

* Mme Deborah est une vraie héroïne. Son personnage est puissamment touchant. Elle constitue un exemple inspirant de la façon dont on vit pleinement sa vie malgré une profonde tragédie.

Imaginez que vous bâtissez votre vie selon vos envies et vos valeurs, une existence, et soudain, un diagnostic médical vous tombe sur la tête, et réduit toute cette effervescence au néant.

Le choc initial dépassé, vous pouvez vous lancer dans cet effort insurmontable, en quête d’une voie nouvelle, permettant d’assimiler la nouvelle réalité.

Mais que se passe-t-il lorsqu'une personne atteint leslimites possibles de la thérapie ?

Les soins palliatifs constituent une approche médicale holistique et multidisciplinaire, qui se concentre sur le patient dans son ensemble, et est destinée à la prise en charge globale des personnes en phase terminale, ou aux derniers stades de la maladie. Ces soins sont destinés aux personnes atteintes d'une maladie chronique incurable dont l'espérance de vie est des plus courtes.

Ces soins visent à soulager les symptômes des patients tels que la douleur, la peur et l'anxiété, tout en permettant de mener une vie digne en améliorant la qualité de son existence. Les principales tâches de ces soins comprennent : Le traitement des symptômes physiques, ainsi qu’un traitement continu de la maladie. Sans oublier les soins émotionnels et spirituels. Aussi, l’assurance d’un soutien quotidien pour les besoins courants (tels que se laver, s'habiller et se nourrir), la fourniture de soutiens aux familles des patients et à ceux qui les prennent en charge, et surtout prendre en considération les souhaits des patients, particulièrement en stade final de la maladie.

Certains peuvent se demander si les soins palliatifs sont synonymes de mort ?Certainement, non, car ils ne sont pas capables uniquement de traiter les symptômes, mais cherchent inlassablement à les soulager. Cela différencie les soins palliatifs du traitement de la maladie. Il est recommandé de rechercher un soutien spécialisé, le plus tôt possible. Mais en fin de compte, tout dépend du moment où la personne est prête à accepter l’aggravement de sa maladie.

La plupart des personnes qui reçoivent des soins palliatifs le font à domicile, ou jouissent de courtes permissions de sorties que leur accorde l'hôpital. Il existe des services de soins palliatifs hautement spécialisés dans certains hôpitaux. Certains patients préfèrent une hospitalisation pour les cas désespérés. Chaque personne reçoit des soins en fonction de ses besoins, de ses capacités et de sa situation. Les soins sont personnalisés dans le but d'améliorer au mieux la qualité de vie.

Les soins de fin de vie sont souvent offerts comme la dernière étape des soins palliatifs, lorsque la maladie a atteint un stade très avancé, et que le patient est en train de vivre les derniers moments de sa vie.

L'une des personnalités les plus célèbres de la lutte contre le cancer en Grande-Bretagne est Deborah James. Journaliste basée à Londres. Elle a reçu un diagnostic de cancer de l'intestin de stade 4 en 2016, alors qu'elle avait 35 ans. Sa vie a soudainement basculé en présence de ses deux fils et de son mari. Elle est célèbre pour avoir décrit le développement de sa maladie sur «Instagram», où elle est suivie par plus de 719 000 personnes. Elle a créé son propre blog, Bowelbabe, et présente un podcast sur la BBC intitulé : You, Me and the Big C.

Depuis lors, Deborah a écrit un livre sur sa maladie, «F ** K You Cancer», en 2018. Elle a créé une page de collecte de fonds sur Just Giving, où elle a reçu plus de 6 millions de livres sterling, qu'elle canalisera pour financer des expérimentations et des essais cliniques, visant à trouver un remède contre le cancer. Le 13 mai, James a reçu le titre honorifique de «Mme» après que le prince William, duc de Cambridge, lui ait rendu visite à Woking, dans le Surrey, où elle reçoit un traitement terminal au domicile de ses parents. Le prince William lui a personnellement remis ce titre honorifique. Le même jour, elle a écrit sur Instagram: «Le prince William m’a rendu visite dans notre maison familiale aujourd'hui !! Quel honneur fut de l'avoir avec nous pour le thé de l'après-midi, où il a passé un si bon moment à parler à toute la famille, et il m'a même honorée du titre de Mme».

Deborah James semble malheureusement, se diriger vers la phase finale de sa maladie. Elle reçoit maintenant des soins terminaux à domicile, car les soins palliatifs ont atteint leur phase terminale. Il faut reconnaitre qu’il est touchant de constater la force de Deborah, malgré le moment le plus difficile de sa vie. Deborah a écrit sur Instagram: «Ma famille est merveilleuse et très émotive, nous trouvons tellement de choses pour sourire au milieu de la tristesse. Je suis peut-être plus faible et plus fatiguée après mes chutes d'adrénaline, mais je dis toujours que je veux partir le moment venu avec un grand sourire, sans regret, et avec une grande coupe de champagne ! Je suis toujours déterminée à le faire».

Deborah est une vraie héroïne. Son personnage est puissamment poignant, un modèle inspirant de la façon dont on vit pleinement sa vie malgré une profonde tragédie, et comment on ne désespère pas, et on ne cherche pas une solution alternative, un nouvel objectif et de nouveaux modes de vie, en acceptant le destin dans son quotidien, en quête de lumières, avec un sourire optimiste.