Oran : Théâtre des Jeux méditerranéens 2022

Les Jeux méditerranéens 2022 ont lieu à Oran en Algérie, du 25 juin au 5 juillet. Ils réunissent près de 3400 athlètes issus de 26 Comités nationaux olympiques. Un défi pour l’Algérie qui n’a pas eu l’occasion d’organiser des grands événements sportifs depuis un bon moment.

Mer Méditerranée, soleil et sports. La 19e édition des Jeux méditerranéens se déroule à Oran, ville portuaire au nord-ouest de l'Algérie. La cité est connue notamment pour être le berceau de la musique Raï, et pour avoir vu naître de nombreuses personnalités, à l’image du couturier français Yves Saint Laurent. Le roman La peste d’Albert Camus, Prix Nobel de littérature en 1957, se déroule entièrement dans la ville d’Oran.

C’est à Oran, surnommée «la radieuse» (El-Bahia), que près de 3400 athlètes vont relever les défis du sport. Vingt-six pays participeront à cette édition des Jeux méditerranéens : l’Albanie, l’Algérie, Andorre, la Bosnie-Herzégovine, Chypre, la Croatie, l’Égypte, l’Espagne, la France, la Grèce, l’Italie, le Kosovo, le Liban, la Libye, la Macédoine du Nord, Malte, le Maroc, Monaco, le Monténégro, le Portugal, Saint-Marin, la Serbie, la Slovénie, la Syrie, la Tunisie et la Turquie. La première édition des Jeux méditerranéens avait eu lieu en 1951 à Alexandrie en Égypte. 

À Oran, le public pourra assister à 24 disciplines, telles que l’athlétisme, la boxe, le football, la gymnastique, la natation ou encore le volley-ball. La délégation française, dont la cheffe de mission est la vice-championne olympique de boxe Sarah Ourahmoune, sera emmenée par les porte-drapeaux Hélène Noesmoen et Luka Basic.

Jeudi dernier, le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a inauguré, le village méditerranéen, entièrement réhabilité, quarante-huit heures avant le coup d’envoi. Durant la période de compétition, ce sera le lieu de vie de tous les participants, les athlètes ainsi que les officiels. Le village a une superficie de 39 hectares et a une capacité d’accueil est de 4266 lits. Il se situe à 2,5 km du Complexe Olympique d’Oran, le site principal de compétition.

Pour assurer les entraînements des athlètes, le village dispose de trois stades ainsi que cinq salles omnisports. Ce grand événement sportif international est le premier du genre à être organisé en Algérie depuis des décennies. Alger avait déjà accueilli les Jeux méditerranéens en 1975. On se souvient aussi de la Coupe d'Afrique des nations de football organisée en 1990.

La ville Oran, la plus fortifiée de la Méditerranée, qui compte trois universités, est désormais renforcée par les nouvelles infrastructures sportives construites pour l’occasion, dont le stade olympique. La gare ferroviaire de Plateau a connu une vaste rénovation. Les Oranais qui ont quitté leur ville et ne sont pas revenus depuis longtemps devraient être surpris par le changement de cette cité où de nombreux vestiges des époques préhistorique, islamique, ottomane, espagnole et française en font un lieu à part, tourné vers la Méditerranée.