Festival de Carthage : Alpha Blondy, de retour

Le boys band coréen B.I.G., la Française Zaz, l'Ivoirien Alpha Blondy, l'Egyptienne Sherine: le festival international de musique de Carthage fait un retour en grandes pompes hier dans la banlieue de Tunis.

«Nous revenons à la vie, nous respirons l'art» est le thème de la 56e édition de ce prestigieux évènement, connu dans toute l'Afrique du Nord et le monde arabe, qui revient après l'annulation de deux éditions (2020 et 2021) pour cause d'épidémie de Covid.

Le festival, lancé hier soir par une comédie musicale (Ocheg Denya) mise en scène par le cinéaste tunisien Abdelhamid Bouchnak, se poursuivra jusqu'au 20 août, avec 33 spectacles programmés dans l'amphithéâtre romain de Carthage, au nord de Tunis qui peut accueillir jusqu'à 12.000 spectateurs.

Des artistes internationaux de gros calibre sont attendus comme le groupe de K-pop (pop sud-coréenne) B.I.G. le 16 juillet, Zaz (le 26 juillet), les Jacksons (USA, le 7 août), la star ivoirienne Alpha Blondy (le 19 août) ou le jeune talent nigérien Ckay (le 3 août).