Sam Matekane, de millionnaire à Premier ministre

L’homme à la baguette magique !

- Candidat surprise, Sam Matekane, 64 ans, obtient le plus grand nombre de sièges au Parlement du Lesotho.

- Il est millionnaire, et a fait fortune dans les mines de diamants.

-Il devrait devenir Premier ministre de cette monarchie constitutionnelle.

- Le mouvement de Sam Matekane, «Révolution pour la prospérité», créé tout juste six mois avant le scrutin du 7 octobre.

- Il a remporté 56 sièges sur 120 au total, selon les résultats définitifs annoncés le 10 octobre par la Commission électorale.

- Les deux autres partis qui dominaient le paysage politique jusqu'ici, le Congrès démocratique (DC) et la Convention de tous les Basotho (ABC), ont obtenu respectivement 29 et 8 sièges.

- Sa première mission serait de former un nouveau gouvernement de coalition.

- Il lui faudra cependant former une coalition pour gouverner la monarchie constitutionnelle, marquée par une forte instabilité politique.

- Sam Matekane, considéré comme l'homme le plus riche du petit pays enclavé dans le territoire de l'Afrique du Sud.

- Sam Matekane a annoncé : «Le Lesotho, l'un des pays les plus pauvres de la planète».

 Avant d’ajouter : «Il est en train de sombrer».

- Et conclure : «Nous, les hommes d'affaires, nous devons le sauver».

 -Ce fan des courses de moto adore faire aller vite et accomplir toute tâche dans les règles.

- Il a épaulé tous les gouvernements qui se sont succédé financièrement.

- Et conclure: «Nous avons réalisé que nous devions prendre les choses en main».

- Sam Matekane, physique trapu, cheveux ras et fine moustache, la veille du scrutin.

- Actuel premier ministre au Lesotho est né le 15 mars 1958 dans le village de Mantsonyane (district de Thaba-Tseka, Lesotho).

- Rien ne le prédestinait à devenir ce qu’il est vraiment.

 -Connue pour avoir produit un diamant de 910 carats en 2018.

- Considéré comme l'homme le plus riche du Lesotho.

- Il finance différents projets collectifs (écoles, stade, théâtre, vaccins contre le covid).

- En mars 2022, il lance le parti politique «Révolution pour la prospérité» en vue des élections législatives du 7 octobre 2022.

- Alors qu'il ne faisait pas figure de favori, il remporte 56 des 120 sièges et frôle la majorité absolue.

- Ce qui le met en position de force pour devenir Premier ministre du pays.

- Le 11 octobre, il annonce la formation d'une coalition de gouvernement avec deux autres partis.

- A savoir, l'Alliance des démocrates et le Mouvement pour un changement économique, qui ont remporté respectivement 5 et 4 sièges.

- Une réussite en soi, à savoir gouverner pour trouver des solutions.