Chine : Un troisième mandat pour Xi Jinping

Le président chinois Xi Jinping a été reconduit dimanche à la tête du Politburo, l'instance dirigeante du Parti communiste chinois (PCC), pour un troisième mandat, ce qui en fait le dirigeant chinois le plus puissant depuis Mao Zedong. Pour la première fois depuis 25 ans, le Bureau politique, instance de décision du Parti communiste chinois, ne compte aucune femme.

Troisième sacre historique pour Xi Jinping. Le président chinois a été reconduit dimanche 23 octobre à la tête du Parti communiste, après avoir balayé toute contestation, devenant le dirigeant le plus puissant depuis Mao Zedong, fondateur du régime.

L'homme fort de Pékin a promis de « travailler dur dans l'accomplissement» de ses « tâches », immédiatement après avoir obtenu un troisième mandat de cinq ans, par un Comité central largement remanié du Parti communiste chinois (PCC).

Au Grand palais du peuple à Pékin, Xi Jinping, qui préside la Chine depuis dix ans, est arrivé dimanche à la tribune surmontée de la faucille et du marteau.

Il était suivi des six autres hommes nommés au sommet du pouvoir chinois, tous des proches et alliés.

Xi a « remercié sincèrement l'ensemble du Parti pour la confiance placée en nous », c'est-à-dire la nouvelle équipe dirigeante.

« La Chine ne peut pas se développer sans le monde et le monde a aussi besoin de la Chine », a ensuite affirmé devant la presse le dirigeant, également reconduit aux commandes de l'armée chinoise.