Italie : État d'urgence à Ischia

Le gouvernement italien a proclamé, dimanche, l'état d'urgence à Ischia, île en face de Naples touchée la veille par un grand glissement de terrain ayant fait au moins un mort et une dizaine de disparus.

Face aux dégâts, l'Italie déclenche un nouveau protocole. Le gouvernement italien a proclamé, dimanche 27 novembre, l'état d'urgence pour l'Île d'Ischia. Cette île du sud du pays, en face de Naples, a été touchée, samedi, par un fort glissement de terrain faisant au moins un mort et 11 disparus, selon le préfet de Naples. Les efforts des secouristes sont fortement troublés par les destructions.

Le préfet de Naples, Claudio Palomba, a précisé, que le bilan était toujours d'un mort mais que 11 personnes étaient encore portées disparues, ajoutant que l'amélioration des conditions météorologiques devrait faciliter les recherches. Le responsable devrait prendre la parole en soirée pour un nouveau bilan officiel.

Selon les autorités locales, deux familles, dont des enfants, feraient partie des disparus.

Une première enveloppe d'urgence de deux millions d'euros a également été débloqué à l'issue de cette réunion extraordinaire du gouvernement, nécessaire pour proclamer l'état d'urgence, a précisé le ministre de la Protection civile, Nello Musumeci.

L'état d'urgence est souvent décrété dans la péninsule, à la suite de séismes, d'éruptions volcaniques ou de fortes intempéries car il prévoit une procédure accélérée pour mobiliser des fonds et des moyens, dont ceux de la protection civile. Cela pour des interventions urgentes ou la mise en place de structures d'accueil.