Autriche : Grève des cheminots pour une hausse des salaires

En Autriche, les trains étaient à l'arrêt, hier lundi, dans tout le pays. La raison ? Une grève des cheminots qui réclament une hausse des salaires. Cette grève, rarissime en Autriche, doit prendre fin à minuit.

Les 50 000 cheminots autrichiens ont lancé ce lundi une «grève d'avertissement», après l'échec des négociations pour obtenir une hausse des salaires. C'est un fait rarissime en Autriche.

Depuis hier matin, aucun train ne circule dans le pays. Selon la compagnie ferroviaire nationale, ÖBB, la grève affecte toutes les liaisons, aussi bien régionales que transfrontalières. Un million d'usagers sont concernés.

Si le trafic routier était logiquement nettement plus dense, en particulier aux abords des grandes villes, il n'y a pas eu de chaos, les Autrichiens semblent s'être préparés à cette journée d'action. Les élèves étaient d'ailleurs autorisés à rester chez eux.

Les cheminots réclament une hausse des salaires de 400 euros par mois, pointant le fait que l'inflation est actuellement de 11%. Mais les négociations sur ce point ont échoué ce week-end, c'est pourquoi ce mouvement de grève, qui s’est terminé hier à minuit, a été décidé.

Les cheminots espèrent pouvoir reprendre les négociations dès ce mardi, mais aucun rendez-vous n'a encore été fixé.