Démantèlement d'un «super-cartel» de cocaïne

Des policiers ont démantelé un «super-cartel» de la drogue qui contrôlait environ un tiers du trafic de cocaïne en Europe et arrêté 49 suspects dans divers pays, dont six d'importance à Dubaï, a annoncé lundi Europol.

Cette vaste opération internationale a permis la saisie de 30 tonnes de cocaïne, avec des arrestations en France, en Espagne, en Belgique et aux Pays-Bas, ajoute dans un communiqué l'Office européen de police, dont le siège est aux Pays-Bas. «Les barons de la drogue, considérés comme des cibles de grand intérêt par Europol, s'étaient alliés pour constituer ce qui était connu comme un super-cartel qui contrôlait environ un tiers du commerce de la cocaïne en Europe», selon Europol.

«L'ampleur de l'importation de cocaïne en Europe sous le contrôle et le commandement des suspects était massive. Et plus de 30 tonnes de drogues ont été saisies par les forces de l'ordre durant les investigations», précise l'agence européenne.

Dubaï a arrêté deux suspects offrant un «grand intérêt», liés aux Pays-Bas, deux autres liés à l'Espagne et deux liés à la France. L'un des suspects néerlandais est un «extrêmement gros poisson», selon une source d'Europol. Outre les six arrestations à Dubaï, treize personnes ont été arrêtées en Espagne, six en France et dix en Belgique. Parallèlement, quatorze personnes avaient été arrêtées en 2021 aux Pays-Bas dans le cadre de la même opération, selon cette source.