Algérie ..Interdiction d’une réunion d'une association

Les autorités algériennes ont interdit mardi l’université d‘été d’une association citoyenne en pointe dans le mouvement inédit de contestation dont l’Algérie est le théâtre depuis le 22 février, a annoncé celle-ci, le “Rassemblement Action Jeunesse” (RAJ).

“La wilaya (préfecture) de Béjaia vient d’interdire la tenue de l’université d‘été du RAJinitialement prévue les 28, 29 et 30 août 2019” dans la localité de Tichy, à environ 200 km à l’est d’Alger, a indiqué le RAJ sur sa page Facebook.

Les autorités n’ont pas motivé cette décision, a précisé à l’AFP Abdelouhab Fersaoui, le président du RAJ.  “Au moment où le pouvoir appelle au dialogue, il interdit aux Algériens de se réunir et de débattre. Il y a une volonté de casser la dynamique sociale que vit l’Algérie”, a regretté M. Fersaoui.

Les autorités ont également interdit mardi une réunion de partis d’opposition prévue mercredi, selon un communiqué reçu par l’AFP. “Les autorités viennent de nous notifier à 16h00 (15h00 GMT du refus non motivé pour la tenue” d’une réunion prévue mercredi, ont-ils précisé.