Asmaa Mohammed Abdallah : première femme au foyer à faire partie du Gouvernement de Transition soudanais.

Dessin : Ali Mendalaoui
 
 
 
1- Naissance et éducation scolaire
Elle est Asma Mohammed Abdullah, née en 1946 dans l'un des vieux quartiers de Khartoum (capitale du Soudan).
A obtenu son diplôme en 1971 de l'Université de Khartoum après avoir étudié l'économie et les sciences politiques.
2 - Entrée au ministère des Affaires étrangères. 
Sa spécialité académique lui a ouvert la porte pour rejoindre rapidement le corps diplomatique soudanais
Asma a précédemment occupé le poste de directrice adjointe du département des Amériques au ministère des Affaires étrangères.
A également travaillé dans plusieurs missions diplomatiques, notamment à Stockholm, à Rabat, en Norvège et au sein de l'Organisation islamique pour l'éducation, la culture et la science.
 
3 - divorce politique avec le régime de Bachir
En 1991, a expiré la période de satisfaction du régime concernant le rendement d’Asma, et a été congédiée du corps diplomatique et du ministère des Affaires étrangères.
Ce renvoi a été fait (du temps de Omar Béchir), sur base d’une loi s'intitulait «Renvoi pour utilité publique».
4 - La maison familiale est devenue une ambassade populaire
Asma s'est installée au Maroc avec son mari pendant des années, avant de rentrer à Khartoum, et ouvrir un bureau de traduction, après l'éviction d'Omar Bachir et l'arrivée d'une nouvelle autorité chargée de faire passer le Soudan du régime militaire vers un autre civil.
Au Maroc, à Rabat, Asmaa, par sa sincérité et sa gentillesse, a transformé son propre domicile en une «ambassade familiale» pour les étudiants soudanais, qui y trouvent aide et conseil, et même de la nourriture soudanaise authentique.
5 – La Star réapparait dans le ciel de la politique
Asma n'a pas été oubliée, son nom brillera, pas seulement dans les archives ...
Asma est restée très active après sa retraite, et a été membre très active dans l’opposition soudanaise. 
Lors des manifestations soudanaises de 2018 à 2019, elle a rejoint «Les Forces pour la Liberté et le Changement», pour devenir membre de son équipe de politique étrangère.
Asma est devenue une célébrité aussi bien au Soudan qu’à l'étranger.
Elle est considérée comme l'une des premières femmes cadre, du corps diplomatique et haut fonctionnaire du ministère des Affaires étrangères soudanais.
Le Premier ministre soudanais Hamdouk devait, à l’instar de tout politicien voulant réussir, chercher «l’homme qu’il faut au poste qu’il faut».
La femme soudanaise, par le biais de son combat, a pu décrocher le droit à l’emploi, et occuper tous les postes, sur la base de la compétence, et rien que la compétence, sans oublier loyauté envers la patrie.
Ainsi, Hamdouk, Premier ministre soudanais, s’est rendu compte, en faisant le choix des ministres qu’Asma est en mesure d’assumer une charge ministérielle. Il l’a chargé du portefeuille des Affaires étrangères. Qu’elle a accepté.
6 – La personnalité d’Asma.
Ceux qui ont travaillé avec Asma au début de sa carrière, dans les années 1970, ont assuré qu’elle est du genre à apprendre rapidement, à discuter avec délicatesse, à se comporter d’une manière fine, sans oublier qu’elle sait assumer ses actes, et présente un grande capacité d’évolution. C’est une femme de grande culture aussi.
7 – Le beau portefeuille de l’extérieur, est tellement chargé.
Le dossier des relations extérieures est d’une importance cruciale pour tout pays.
Ce portefeuille, pour le cas soudanais, est tellement chargé, du fait des malheurs qui ont touché le Soudan, à savoir la destruction de son économie pendant 30 ans, la période du pouvoir de Bachir. 
Le palmarès de Mme Asma et les luttes politiques et sociales, qu’elle a mené à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays, constitue l’unique capital d’Asma pour réussir dans sa mission, et présenter au monde, une image nouvelle, émanant d’une femme compétente, à l’image de toute femme au foyer maitrisant sa cuisine. Peut-elle réussir, sachant qu’elle ne dispose que de 39 mois ?
Une période suffisante pour arranger un foyer, mais…
Peut-être assez courte pour réparer les dégâts de la période de Bachir, qui a duré 30 ans.
8 – La différence entre privé et public.
Une excellente femme au foyer, doit être une excellente femme politique à l’étranger.
Le compte privé est un secret dans tous les foyers.
Tandis que le compte public, avec le peuple, le gouvernement et le monde, est à la fois secret et ouvert partout dans le monde. Le Soudan ne peut constituer une exception.